CONTRASTE ET HIÉRARCHIE URBAINE

La prise en compte d'une continuité urbaine et architecturale dépend de l'importance du projet dans la structure de la ville.
Il peut être acceptable pour un programme de première importance (national), de ne pas rester dans l'alignement des rues, de mordre sur une place, de monter plus haut, de constituer un axe, de recouvrir une place...

Dans ces cas là, il pourrait être choisi par la ville un ordre de lecture de ses édifices en fonction de l'importance qu'elle choisira de lui attribuer.
La question de la prise en compte de l'identité va intervenir différemment en fonction de l'importance hiérarchique d'un projet dans une ville ainsi que en fonction de l'expression architecturale ou de l'importance de la déconnexion entre le bâtiment nouveau et son environnement. Ceci étant, chaque partie aura la possibilité de faire varier l'autre.

Si il est projeté une maison individuelle dans un lotissement (individu), il n'est pas nécessaire de lui donner une lecture, ou une visibilité depuis l'espace urbain dominant des destinations commerciales ou publiques prioritaires. Aussi, pour une question de cohérence ou de continuité de paysage architectural, l'intégration de celle ci dans son environnement peut s'avérer plus judicieuse.

Si il est projeté de construire un lieu destiné aux habitants dans la ville (ville interne), comme une mairie, ou un lieu d'activité sportive, il peut nécessiter une meilleure lecture et être facilement repérable. Néanmoins, il est pas nécessaire qu'il soit lisible pour les visiteurs extérieurs (ville externe) qui passeront un court instant dans la ville et qui n'ont pas d'intérêt d'user de ce service. Au niveau du paysage architectural, il peut être décidé de l'y intégrer en fonction de son positionnement urbain.
Enfin, si il est projeté un projet à destination de point phare de la ville, comme un musée par exemple, alors il pourra se libérer totalement du paysage architectural environnant et contraster également d'un point de vue urbain.


Pour la mise en place de ces différentes stratégies urbaines, j'ai réalisé un tableau qui me permet de donner un nombre de points à chaque édifice d'une ville existante, dans l'objectif de pouvoir attribuer un nombre de points inférieurs ou supérieur à un fonction nouvelle dans la ville.

L’intérêt est que cette méthode permet de maintenir une hiérarchie cohérente de lecture de ville et ainsi d'éviter par exemple des oppositions entre bâtis traités comme des objets individuels.

Ci-dessous, tableau d'exemple

Tableau hiérarchie de l'existant

HAUTEUR

1HAUTEUR

 

ALIGNEMENT URBAIN

2ALLIGNEMENT URBAIN

 

POINT CENTRAL D'UN ENSEMBLE

3POINT CENTRAL DUN ENSEMBLE

 

DEGAGEMENT, PLACE

4DEGAGEMENT PLACE

 

AXE, PROLONGEMENT

5AXE PROLONGEMENT

 

MASSE HORIZONTALE, REPETITION

6MASSE HORIZONTALE REPETITION

 

RECOUVREMENT, ENCADREMENT

7RECOUVREMENT ENCADREMENT

 

+ou- ≠ /
ARCHITECTURE TRADITIONNELLE ET CLASSIQUE LOCALE

8ARCHITECTURE TRADITIONNELLE ET CLASSIQUE LOCALE

 

+ou- ≠ /
ARCHITECTURE TRADITIONNELLE ET COURANTE LOCALE

9ARCHITECTURE TRADITIONNELLE ET COURANTE NATIONALE

 

CONTRASTE D'ARCHITECTURE
AVEC L'ENVIRONNEMENT DIRECT

10CONTRASTE DARCHITECTURE

 

CHANGEMENT DE MATERIAUX
PAR RAPPORT A L'ENVIRONNEMENT DIRECT

11CHANGEMENT DE MATERIAUX

 

FAÇADE LUMINEUSE

12FAÇADE LUMINEUSE